Le CHU de Limoges a décidé de mener une expérimentation unique en Europe afin de favoriser le maintien à domicile des patients. La télésurveillance à domicile des patients repose sur un travail collaboratif entre les gériatres hospitaliers, les médecins et infirmiers libéraux. En savoir plus


Plusieurs solutions sont possibles pour assurer la sécurité de la personne : des capteurs pour identifier la présence ou l’absence d’activité de la personne sur des fauteuils ou des matelas, la prévention d’un tiers en cas de détection de monoxyde de carbone ou d’incendie, la fermeture automatique des arrivées d’eau en cas de consommation anormale ou encore un lien avec un centre de télésurveillance. En savoir plus


Les membres du groupe dit « équipé » seront dotés d’une tablette numérique comprenant les logiciels utilisés au cours de l’étude, d’une connexion Internet sécurisée et cryptée pour l’envoi et la réception des données médicales et enfin de capteurs biométriques permettant d’effectuer la surveillance de l’état de santé. En savoir plus